Festival de la cité de Lausanne - du 28 juin au 3 juillet 2011 - 40ème édition

Jack is Dead et son Orchestre Iranien

Chanteur de Jack is Dead, Yves-Ali Zahno est parti confronter son répertoire rock aux traditions musicales iraniennes.

Davide Gostoli

Jack is Dead et son Orchestre Iranien

Rock, traditionnel iranien - Création (Iran, Suisse)

Il n’aura fallu à Jack is Dead que deux albums pour faire sa place parmi les incontournables de la scène rock en Suisse romande. Créé en 2007, le trio sortait en 2009 son deuxième album, Major changes with miniatures, un opus imprégné de questionnements relatifs à l’actualité du Proche et du Moyen Orient.

C’est que le chanteur Yves-Ali Zahno, de mère iranienne et de père suisse, se pose passablement de questions concernant les problèmes identitaires des individus mais également des Etats.

Revisiter une partie du répertoire de Jack is Dead en compagnie de musiciens iraniens, telle est l’une des manières qu’a choisi Yves-Ali Zahno pour répondre à ses questions existentielles et sociopolitiques.

En rassemblant sur une seule scène deux cultures musicales, en faisant dialoguer son groupe de rock lausannois avec un orchestre traditionnel et une chanteuse, Yves-Ali Zahno se lance un défi qui réservera probablement de très belles surprises à chacun des acteurs!

Et parallèlement, cette invitation apportera au public suisse un échantillon de l’univers infini que représentent la poésie et la musique iraniennes.

En attendant de pouvoir se produire en Iran, Jack is Dead et son Orchestre Iranien présenteront leur création en primeur dans le cadre du Festival de la Cité. Elle figurera également cet automne à l’affiche de La Bâtie à Genève ainsi que de l’Echandole à Yverdon.

Horaires

  • Samedi, 2 juillet

    Place du Château

    20:15

Crédits

Jack is Dead:

  • Yves-Ali Zahno: guitare, chant
  • Blaise Cottens: batterie
  • Jan Peyer: basse

Orchestre Iranien:

  • Ava Rostamian: kemantché, chant
  • Asal Malekzadeh: daf, dayereh
  • Shahed Alizadeh Esfikani: tar
  • Kayvan Jafarinejad: ney
  • Shahin Safaie: tombak

Liens